Caractérisation de la flore spontanée dans des vignes et proposition de semis d’enherbement pour permettre le pâturage ovin

Le pâturage ovin dans les vignes apparaît comme une alternative aux herbicides. Ceci implique la mise en place d’un couvert végétal, présent au moins pendant la dormance de la vigne (entre septembre et mars). Cela permettrait également la préservation du sol et sa portance.
Ce travail s’appuie sur l’étude d’une exploitation viti-vinicole en présentant son projet de pâturage ovin. Ensuite, la flore spontanée de cinq de ses parcelles sera caractérisée et son intérêt potentiel sera évalué. Des couverts alternatifs  semés seront aussi proposés. Enfin, des techniques pour améliorer la valeur pastorale de parcelles de vignes « abandonnées » seront abordées.

Rapport de stage de césure 2ème année ingénieur