Amélioration des pratiques de fertilisation azotée sur blé dur en zone méditerranéenne

Depuis 2010, la surface totale française en blé dur diminue. Un plan de relance a été mis en place afin de favoriser l’accompagnement des producteurs notamment concernant la fertilisation azotée. Malgré l’existence d’outils d’aide à la décision (OAD) permettant d’optimiser les modalités et les doses d’apport d’engrais et de maîtriser la qualité protéique des blés durs, de nombreuses études montrent qu’ils sont mal ou pas utilisés. Ce travail visait à analyser les pratiques de fertilisation azotée existantes en zone méditerranée française afin de dégager des pistes de travail pour améliorer le processus de prise de décision et d’orienter le développement des OAD.

 Fiche de synthèse – Travail de promotion 3ème année ingénieur