Méthode d’analyse des freins au développement du biocontrôle en grandes cultures

Le biocontrôle est présenté comme une solution alternative et complémentaire à l’utilisation des produits phytosanitaires chimiques. Bien développé en viticulture, arboriculture et maraîchage, il peine à trouver sa place en grandes cultures. Malgré l’intérêt affiché par la distribution agricole et les agriculteurs, le biocontrôle est majoritairement perçu comme n’étant pas assez efficace, pas assez fiable et pas assez rentable pour l’exploitant. Cette étude a été orientée à l’interface entre la firme et le distributeur pour mieux comprendre les facteurs influençant le choix et la préconisation du biocontrôle sur le terrain.

 Rapport stage 3ème année ingénieur