Face aux défis du changement climatique et de la transition agro-écologique, les acteurs du monde agricole et des territoires ruraux, les industriels et les politiques conviennent aujourd’hui qu’il faut concevoir de nouveaux systèmes agricoles plus durables.

Les innovations agronomiques ne peuvent répondre à cet objectif qu’avec une approche systémique, intégrant à la fois les services environnementaux, les exigences des filières et les enjeux des territoires, ainsi que les interactions complexes entre plantes, sol, bioagresseurs et biodiversité.

La Chaire AgroSYS intervient en appui de projets de territoire, des réflexions stratégiques de Clusters d’entreprises ou encore de réseaux de fermes, en France ou à l’international. En particulier, elle s’engage sur les actions suivantes :

Diffuser et échanger des connaissances et des méthodes autour de l’ingénierie des agrosystèmes durables (organisation de séminaires et conférences, développement d’outils pédagogiques et de mise en œuvre de l’ingénierie agro-écologique, identification des besoins de formation des professionnels,…)

Identifier des compétences et construire des partenariats entre unités de recherche, instituts techniques et entreprises partenaires pour concevoir des systèmes et techniques innovantes et évaluer leur contribution à la durabilité

En encourageant la réflexion collective, la Chaire AgroSYS souhaite explorer le potentiel de nouvelles techniques et technologies agricoles respectueuses de l’environnement, mieux comprendre les leviers et les freins à leur adoption et favoriser la structuration d’un réseau de connaissances, de bonnes pratiques et de compétences.

Cette démarche en collaboration avec le monde académique, scientifique et économique est à la source de nouveaux projets entre les entreprises et les instituts publics. En outre, elle contribue au renforcement de l’acquisition de compétences professionnelles des étudiants en leur apportant une connaissance actualisée de l’ingénierie agro-écologique. Par ailleurs, elle favorise leur insertion professionnelle en veillant à ce qu’ils soient le plus en phase avec les enjeux et des besoins des filières.

Le champ d’action de la Chaire a pour ambition d’être le plus large possible en abordant des thématiques relatives à des systèmes en grandes cultures, tout comme en petites exploitations maraîchères. Tous les types d’agricultures, qu’elles soient du Nord (tempérées) ou du Sud (tropicales) sont également inclus dans la démarche tant les porteurs du projet sont convaincus que l’échange et le partage d’expériences, aussi hétérogène soit-il, permet de faire jaillir des connaissances et innovations bénéfiques pour tous.